h&m Ugg boots

Assez large, le Mom jeans est forcément un peu plus masculin qu’un skinny. Du coup, on n’hésite pas à le féminiser à bloc avec un tee-shirt court ou noué à la taille (on est nineties ou on ne l’est pas). Avec des baskets blanches type Stan Smith, ça sera le look parfait pour vos week-ends de printemps.Pas envie d’attendre la belle saison ? Sortez vos plus belles boots noires et votre manteau en fourrure (qui est too much avec une robe de toute façon). Les doraphobes (phobiques de la fourrure) opteront pour un petit pull en cachemire pimpé avec un gros collier et une veste ou un manteau pour réchauffer le tout.Et pour une allure plus sophistiquée, on sort les talons ou les compensées et un chemisier ultra-féminin (qu’on rentre dans son jean surtout !). Avec un top qui brille un peu, le Mom jeans est parfait en soirée aussi.

L’hiver arrive à grands pas et le froid ne va pas tarder à s’installer sur l’Hexagone. Autant dire que l’on est plus que ravie que le velours soit de nouveau d’actualité cette saison. Une étoffe douce, chaude et réconfortante, qu’il s’agit néanmoins d’adopter avec mesure et légèreté.Pour ce faire, on s’inspire des tops repérés pendant la Fashion Week et on respecte une ou deux règles indispensables pour être en accord avec les codes de la saison. Quand on ne maîtrise pas le velours, on évite le total look et on privilégie des couleurs sombres comme le noir, le bleu marine, le vert bouteille ou encore le rouge profond.Mais cela ne veut pas dire que les couleurs plus claires sont à bannir totalement. Le tout, c’est de ne pas tomber dans l’overdose visuelle de velours en choisissant des tissus de ce type, où les reflets font carrément mal aux yeux…Quand on tape dans une couleur claire, on y va par petites touches et on essaye de faire la différence entre un tissu de qualité et une pièce un peu cheap. L’exemple parfait : ce très joli pull en velours camel signé Asos, qu’on adopte sans hésiter avec un jean ou un pantalon chic.

Vos pieds n’ont pas vu une pierre ponce de l’hiver et, accablée par la flemme, vous vous êtes cantonnée à frictionner vos mollets de crème hydratante sans aller jusqu’aux pieds depuis des lustres. Résultat, vos pieds sont en piteux état et vos talons sont effroyablement cornés et crevassés. Avant de vous jeter sur votre râpe à pied, prenez le temps de vous offrir un bain de pied délassant pour ramollir votre peau racornie avant de la virer impitoyablement. Jetez une poignée de sel marin (pour relaxer) dans une bassine d’eau tiède. Ajoutez-y deux petites tasses de vinaigre de cidre bio (pour détendre la peau). Faites trempette un quart d’heure et passez à la pierre ponce.