Ugg abree mini

Même au-delà de la sphère mode, les chaussures ont un statut à part. Couramment assimilées à la compatibilité amoureuse, elles sont symboliquement liées au couple idéal (en témoigne l’expression « trouver chaussure à son pied »). C’est aussi l’ornement vestimentaire le plus érotiquement chargé,Ugg abree mini et on ne compte plus les symboles attachés au talon, aux brides ou aux boucles. Si l’on en croit les spécialistes, on pourrait faire passer une belle ribambelle de messages simplement avec ce qu’on porte aux pieds…Pas étonnant donc, que l’achat d’une paire de chaussures se révèle un exercice périlleux.

Il y a toujours un détail qui ne nous ressemble pas et qui nous chiffonne, le talon n’est pas assez haut, le cuir est trop brillant, vous avez envie de le patiner ou de faire sauter une des brides avec une paire de ciseaux… et votre cordonnier n’en peut plus de vos requêtes farfelues. L’e-shop Shoes of Prey va vous permettre de régler l’affaire, tout simplement en vous proposant de fabriquer votre paire de A à Z en choisissant chaque détail. Et puis, sequin, cuir souple brillant, cuir brillant, paillettes, écailles,Ugg abree mini fourrure, daim, soie, cuir souple ou serpent : vous choisissez la matière de vos chaussures et leur couleur parmi une belle palette, mais aussi celle de votre talon et des diverses finitions (fermeture éclair, doublure, semelle), vous personnalisez le bout, le contrefort et la forme du talon et vous validez.

Une équipe d’artisans fabrique votre chaussure selon vos souhaits et vous l’envoie. Magique.Ugg abree mini Vos chaussures sur-mesure vous coûteront entre 130 euros pour des ballerines et 235 euros pour des bottines. Et les garanties sont généreuses, si malgré tous vos efforts, vous êtes insatisfaite, Shoes of Prey s’efforcera de modifier la pointure ou reprendra carrément vos chaussures.Le site fait aussi des cartes cadeau, une très très belle idée d’enveloppe à déposer sous le sapin.